compositeur

Quelques moments:

En collaboration avec l'ensemble Batida, il conçoit en 2017 Welcome to the Castle, trois actes musicaux pour cinq musiciens mobiles se déplaçant dans un lieu vaste et complexe. La première conception a été orientée vers le château des Allymes près d'Amberieu-en-Bugey, château dans lequel les musiciens et le public ont été amenés à investir l'espace, guidés par les sons. Une partie électronique importante a contribué à cette émancipation spatiale.

Pour le quatuor Gémeau il écrit en 2013 La Ville Oblique. Ce quatuor à cordes a été conçu comme un accompagnement du court métrage de Dali et Buñuel Un Chien Andalou. L'idée n'est pas d'en faire une musique de film, mais une extension : ainsi, à l'instar d'une ouverture d'opéra, l'œuvre de Buñuel et Dali est introduite par 10 minutes de musique. Après la dernière image du film le quatuor commente encore abondamment les impressions laissées par ce chef-d'œuvre du surréalisme.

Œuvre dédiée à la soprano Barbara Zanicheli et à l'ensemble Vortex, Und Zuweilen tente de créer un dialogue entre la dramaturgie de la poésie de Paul Celan, et celle, plus lumineuse, de Nelly Sachs.

Ou le mystère précipité hurlé, œuvre vocale composée en 2007 pour l'ensemble Séquence, s'empare du Coup de Dés de Mallarmé. Ouverte, vertigineuse, faisant appel au visuel plus qu'au sens des mots, cette œuvre littéraire l'amène à repenser la composition selon trois fondamentaux : le son pour lui-même, le silence et le sens.

Plus récemment, sous l'impulsion du chef d'orchestre Pierre Bleuse, il a réorchestré certaines œuvres de Gustav Mahler pour un ensemble contemporain. Ainsi sa version des Lieder eines fahrenden Gesellen et de la 4ème symphonie sont interprétées en 2018 et 2019 par le Lemanic Modern Ensemble sous la direction de Pierre Bleuse. Il ne s'agit pas pour lui de réduire ces œuvre mais de repenser leurs énergies en les orientant vers de nouvelles sources sonores.

 

Né à Genève, en 1963. De Nationalité Suisse, de père vaudois et de mère sépharade (née en Algérie). Il fait des études musicales à Genève, d'abord dans le secteur privé avec le compositeur Arié Dzierlatka, puis au conservatoire supérieur de Genève avec Elisabeth Athanassova (piano), et Jean Balissat (orchestration et composition). Il obtient dans le courant de ses études le prix du conseil d'Etat et un prix de composition avec distinction.

Plus tard sa rencontre avec le compositeur suisse Éric Gaudibert le marque profondément : celui-ci l'incite à être fidèle à lui-même tout en adoptant une grande exigence dans le travail de composition. Il est son assistant durant 5 ans dans l'enseignement de la composition au Conservatoire supérieur de Genève au début des années 2000.

Depuis 1998 il est professeur dans ce même Conservatoire, devenu aujourd'hui Haute Ecole de Musique, dans le cadre de la formation théorique des étudiants de toutes orientations.

D'autre part, il a été engagé au sein de plusieurs institutions liées à la création musicale en Suisse : Association du festival Archipel, Fondation Nicati-de-Luze, Concours Nicati, Conseil artistique du concours de Genève, Association Suisse des Musiciens.

 

Partitions: Babelscores, éditions Papillon et aux Editions Musicales Suisse (EMS).